mercredi, avril 27, 2005

Accueil

POURQUOI AVOIR ECRIT CE BLOG ?

Ce blog est né d' une triple espérance. Tout d' abord celle de faire taire les préjugés trop fréquemment associés au libéralisme pour permettre l' émergence d' un débat honnête, à contre courant de la pensée unique.
Celle ensuite de susciter chez le lecteur curiosité ou attrait pour les idées libérales et, par ce biais, contribuer à leur diffusion.
Troisième espérance enfin, celle de participer à la préservation de la planète, celle d' assurer à tous les hommes ainsi qu' aux générations futures un environnement sain et préservé.


LE CONTEXTE DE L' ECRITURE DE CE BLOG
Le mur de Berlin est tombé, l' URSS s' est effondrée, sonnant le glas de l' économie planifiée. Semblait alors se lire l' annonce d' un monde de paix, de liberté et de prospérité. Espoirs déçus : alors que nous les croyions au fond des eaux, et armés de leurs éternelles bonnes intentions - pacifisme, altermondialisme, tiers-mondisme, écologisme ou encore féminisme - les archaïques ressurgirent. Les droits de l' Homme pour cible, la liberté dans le viseur, considérant l' humanité non comme une fin, mais comme un moyen, ils tentèrent de se construire une nouvelle légitimité en pointant avec beaucoup de soin chacun des malheurs du monde, et créant au passage ce qu' Hannah Arendt appelle un "ennemi objectif ", le néo-libéralisme. Pour lutter contre cet "ennemi objectif " - caractéristique selon Hannah Arendt des régimes prétotalitaires - de nombreuses bonnes intentions ont été théorisées, à l' image de l' écologisme ou de l' altermondialisme. Ce seront ces deux dernières qui seront au coeur de nos préoccupations.
Opposés à la modernité, irrespectueux de la personne humaine et de ses droits, les nouveaux archaïques ont inventé l' écologie planifiée, moyen détourné pour réhabiliter la planification économique et la centralisation liberticides et annonciatrices de massacres humains colossaux. Contre la pensée unique, contre la désinformation, mais aussi pour la liberté, pour la responsabilité, pour la propriété, pour la modernité et pour l' environnement, ce blog est né pour informer, mais aussi pour se faire force de proposition et de diffusion des idées libérales.
Ce blog se veut en outre accessible à tous. C' est pour cela qu'il sera écrit dans un style clair et correct, mais non pédant. L' extrême exactitude sémantique aura parfois été délaissée au profit de la clarté du message. Dans le même esprit, les références à d' autres auteurs ne seront pas multipliées. La reproduction ou la diffusion d' articles provenant de ce blog sont libres, à condition néanmoins d' en mentionner l' auteur et la provenance. N' hésitez pas non plus à laisser des commentaires ou à m' écrire pour être tenus informés des évolutions du blog. Toute question sera par ailleurs la bienvenue et la réponse sera envoyée dans les délais les plus brefs.
Puisse ce maigre ouvrage susciter chez le lecteur sinon une envie, du moins un attrait pour les propositions et les idées libérales !

14 commentaires:

Harald a dit…

Je ne sais que dire devant une telle démonstration. Vous abordez avec brio le thème de l'écologie sous l'angle libéral et c'est une réussite. Par contre et c'est là où je suis un peu gêné aux entournures c'est que vous pointez du doigt le seul point positif du régime de Mugabe, le rendant de ce fait un peu plus sympathique au lecteur non averti.

Enfin, trêve de chichis, mille bravos pour votre excellent blog.

lelibéralécolo a dit…

Je ne voudrais en effet pas faire l' éloge du régime de Mugabe, que je dénonce par ailleurs très régulièrement. Pour le lecteur non averti, je signale le renvoi récent de deux ministre zimbabwéens, l' un parce qu'il était "trop blanc", l' autre "trop modéré". Par ailleurs signalons que les rendements des terres ont été divisés par 8 depuis la dernière réforme agraire de 2000. Un commentaire ne peut me suffire à exprimer tout le mal que je pense du régime de Mugabe. Que l' on ne s'y trompe pas, je ne le cautionne nullement.

Simon a dit…

Je tiens à féliciter l'auteur du blog pour ce travail d'une grande valeur remettant en cause le conventionnalisme etatiste.
ce blog est devenu une référence pour moi et je l'ai fait partager à mes connaissances
encore une fois bravo


Dostix
http://simon-aubert.blogspot.com/

lelibéralécolo a dit…

Merci beaucoup pour de tel commentaires qui ne peuvent que m' encourager à continuer.
Je vais par ailleurs de ce pas faire un tour sur votre blog.

Fabrice a dit…

Je me joins au concert de louanges, parfaitement mérité, pour te féliciter, cher camarade de blogosphère libérale, et te souhaiter bon courage et bonne chance pour la suite !

Anonyme a dit…

Bonjour,

Il est sain que toute l'écologie politique ne soit pas représentée uniquement que par l'extrême-gauche néo-marxiste.
Fondé par le fondateur des Amis de la terre-France et ancien ministre de l'environnement Brice Lalonde, Génération Ecologie est le seul (ou presque) parti écologiste libéral en France. Non opposé à 100% au nucléaire mais bien courageusement au terrorisme religieux, il n'a jamais vraiment su s'imposer hélas face aux rouges-verts. C'est sans doute du au fait qu'il faudrait d'abord créer avant tout des réservoirs d'idées écololibérales comme vous.
Enfin, ce n'est pas non plus à vous que je dois dire que l'achat de terrains à faune et flore rares (réserves naturelles)par des privés a fait avancer grandement l'écologie!

A la prochaine...

Nicolas

(nicolas_flamel1330@yahoo.fr)

Anonyme a dit…

JE VOUS SERAIS RECONNAISSANTE SI VOUS AVEZ DES INFORMATIONS SUR LES CHIFFRES DE FINANCEMENT QUI S éCOULENT POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT, ET VOUS ME LES ENVOYEZ . jE SUIS éTUDIANTES A L UNIVERSITé SAINT jOSEPH AU lIBAN ET J AI UN EXPOSé CONCERNANT CE SUJET.

mERCI D AVANCE

lelibéralécolo a dit…

Vous désirez des chiffres concernant la France, où un type de politique environnementale à l' échelle mondiale ?
Je vous prie de m' envoyer votre adresse mail afin que je puisse vous renseigner dans la mesure des possibilités.

guillaumevuillemey@yahoo.fr

BENJ a dit…

je découvre ce mouvement écolo libéral avec beaucoup de curiosité!
Je ne suis pas toujours d'accord avec ce qui est dit ou écrit, mais je trouve très enrichissant de confronter mes idées sur l'écologie et la politique avec celles de ce blog!
bravo en tout cas!

Florent a dit…

Bonjour,
étant moi-même écolo non marxiste, j'ai parcouru votre site avec un certain interêt.
Néanmoins, je dois dire, que vos réflexions, bien qu'attrayantes, sont tout de même un peu simplistes, du fait que vous occultez beaucoup de données du problème.
Prenons l'exemple des deux ivrognes, qui jettent leur bouteille, l'un dans un jardin privé, l'autre dans un jardin public. D'accord, le privé va peut-être se débarasser plus vite de la bouteille, mais l'histoire ne dit pas ce qu'il a fait de la bouteille !
S'il la jette à la poubelle, alors il la confie au domaine public.
Ou alors peut-être l'a-t-il jeté dans le jardin de son voisin ?
Et que va-t-il se passer si son voisin est malade et qu'il n'est pas en mesure d'aller ramaser la bouteille ? Elle va rester là, et va même en appeler d'autres.
Et malheureusement, je crois que trop de libéralisme encourage ce dernier cas de figure, comme l'organisation de notre civilisation mondiale le montre...

Anonyme a dit…

"Semblait alors se lire l' annonce d' un monde de paix, de liberté et de prospérité. Espoirs déçus : alors que nous les croyions au fond des eaux, et armés de leurs éternelles bonnes intentions - pacifisme, altermondialisme, tiers-mondisme, écologisme ou encore féminisme - les archaïques ressurgirent. "

J'ai bien compris que votre "ennemi commun" à vous était les "antimondialistesneomarxistesarchaïquesetpacifistes...", cependant, votre phrase semble dire que l'on peut imputer à eux seuls le fait de ne pas avoir "un monde de paix, de liberté et de prospérité".
Vous accordez alors beaucoup d'importance à ces gens, qui pourtant ne semble représenter qu'une minorité. Ils ont le pouvoir de maintenir le monde dans un état de guerre ?

Je suis toujours étonnée que d'un côté comme de l'autre, on tombe dans les travers que l'on dénonce. Vous souhaitez dénoncer les clichés sur le libéralisme, mais votre édito ne le décrit qu'en contrepoint d'un antimondialsme lui-même mal renseigné et plein de clichés.
Tout cela est fort décourageant...

Anonyme a dit…

Que de lignes et que de mots, du reproche, un peu de haine, des images qui séduisent. Pas mal sans plus, finalement politiquement correcte. L'ecologie est une affaire personelle à vire personelement entre sois même et la place que l'on croit avoir dans l'univers. Un sourire c'est ecologique,PEACE AND LOVE

amoureux a dit…

Excellent ! Je viens de découvrir ce blog, qui correspond pile poil à ce que je pense : il se trouve que je suis l'inventeur du concept de "robot social" et de son application pour à écologie libérale... Un concept pas si contradictoire que ça !
Voir Pour une écologie libérale

amoureux a dit…

Excellent ! Je viens de découvrir ce blog, qui correspond pile poil à ce que je pense : il se trouve que je suis l'inventeur du concept de "robot social" et de son application à l'écologie libérale... un concept pas si contradictoire que ça !
Voir Pour une écologie libérale