vendredi, juin 17, 2005

Les besoins de l' Homme : une digression nécessaire

Les besoins de l' Homme sont plusieurs fois mentionnés au cours des divers articles de ce blog. Il est par ailleurs fort fréquent de les voir associés aux idées libérales qui seraient donc, par essence, matérialistes et égoïstes. Il importe de rétablir, sur ce point, la vérité. L' homme n 'est pas une pâte modelable et transformable à souhait, selon la volonté d' un gouvernement ou d' un roi.L' homme est l' Homme. Avec ses caractéristiques propres, avec ses qualités et ses défauts, mais il est l' Homme. Et dès lors, toute idéologie, toute politique qui appelerait à la création d' un "Homme nouveau" - comme ce fut le cas pour le nazisme ou le communisme - serait elle-même, par essence, contre-nature. Elle ne pourrait être viable à long terme, et menerait de surcroît à d' effroyables massacres, dûs à l' acharnement des dirigeants dans une voie impossible. A contrario, le libéralisme - philosophie du respect de la personne humaine, de ses droits et de son individualité - accepte l' homme tel qu'il est et c'est pour cela qu'il s' agit de la seule philosophie politique réaliste. Revenons aux besoins de l' Homme et faisons remarquer - à l' image de Frédéric Bastiat dans son excellent ouvrage "Harmonies économiques" - que ceux-ci sont inhérents à la personne humaine. L' Homme a, du simple fait de son existence, un certain nombre de besoins à satisfaire ; et une fois ces derniers satisfaits, d' autres apparaissent qu'il faut assouvir. Ainsi, l' homme ayant tué une bête se contentera tout d' abord de sa chair crue. Par la suite, il la voudra cuite. Une fois cela obtenu, il désirera sauces et épices, puis présentation et service. Bref, les besoins de l' Homme existent, ils sont immenses voire infinis et sans cesse renouvelés. Et ce n' est pas le libéralisme qui veut cela, c'est la nature. Le libéralisme se contente de composer avec cette réalité. Ainsi, parler de besoins en viande, en poissons, en légumes, en bois, en matières premières ou en ivoire ne relève pas d' une rhétorique libérale dont il faudrait se débarasser ; c'est simplement reconnaitre l' homme tel qu'il est. Dès lors, toute idéologie qui tendrait à réguler ou à modifier ces besoins - comme l' altermondialisme - serait contre-nature, donc non viable à long terme.

32 commentaires:

ibinico a dit…

Cependant, il convient de limiter certains besoins, du fait de leur aspects nocifs par exemple. Si on prend le pétrole, la pollution qu'il engendre nécessite un remplacement, quelque soit l'homme qui en veut, vu que l'air ne lui appartient pas.

lelibéralécolo a dit…

Il s' agit ici d' un sujet extrèmement difficile à traiter et j' y reviendrai dans un article futur. Disons simplement pour le moment que le but n' est pas de satisfaire à tous prix les besoins, mais de respecter à tout prix les droits de la personne humaine. Si j' ai besoin de tuer, je ne peux le faire, puisque cela ne respecte pas les droits naturels de l' Homme. De même, si j' ai envie de polluer l' air ou l' eau de mon voisin, je ne dois pas pouvoir le faire, puisque je lui nuis. Cependant, tout le monde le fait, puisque l' air est une propriété publique, c'est à dire que le pollueur ne supporte que les coûts privés de sa pollution et non les coûts sociaux que constituent la raréfaction de la ressource ou sa dégradation. Nous y reviendrons en évoquant notamment les marchés des droits à polluer.

Anonyme a dit…

Fort bien.
Tout d'abord félicitations pour oser traiter par ce blog ce que peu de libéraux osent par ailleurs, car souvent peu convaincants sur la chose écologique, il faut bien le reconnaître.
La conclusion du présent article me semble toutefois bien péremptoire:
"Toute idéologie qui tendrait à réguler ou à modifier ces besoins - comme l' altermondialisme - serait contre-nature, donc non viable à long terme."
Primo, la critique du libéralisme ne se limite pas à la mouvance altermondialiste ou socialo-communiste. En d'autres termes ce n'est pas parce que ces derniers se sont approprié cette critique qu'elle en devient sans fondement.
Deuxio le libéralisme pur et dur me semble un peu court sur un certain nombre de sujets, précisément touchant aux "besoins de l'homme".
Deux exemples au hasard d'une actualité tout sauf innocente:

1) Les besoins énergétiques me paraissent en ces temps d'explosion (inévitable ...) de la facture pétrolière une base de discussion et surtout un exemple concret. Sans aborder le versant pollution pour se cantonner au seul rapport coût/disponibilité, voilà un domaine sur lequel l'idéologie libérale ne m'a toujours pas convaincu. Selon la régulation laissée au seul marché du libre échange, cette régulation par l'adaptation des prix est effective ... mais avec quel retard ! Il faut attendre en effet la raréfaction du produit pour en voir s'envoler les coûts. Dans l'intervalle, on aura pillé sans vergogne la planète sans se préoccuper aucunement de la raréfaction à venir (et encore une fois je fais l'impasse ici sur les conséquences environnementales) ni des recherches de solutions alternatives. N'y a -t-il pas dans la rhétorique libérale un manque structurel d'anticipation, que l'on pourrait qualifier de gestion à court terme ?
2) Une autre problématique des besoins de l'humanité est sous tendue par sa croissance démographique devenue exponentielle, autre sujet "sensible" rarement traité par ailleurs. La surface (et les ressources ...) du globe étant limitée, on va droit vers un conflit "d'espèces" majeur. Là encore faut-il "en bon libéral" attendre ce conflit avec les régulations sauvages qui en découleront (famine, guerre, destructions massives, attaque virale que sais-je ...) ou anticiper et s'efforcer de contrôler cette croissance démographique, quitte à contrevenir au sacro-saint principe du laisser-faire "libéral" ?
À vous lire ...

lelibéralécolo a dit…

Tout d' abord, je tiens à m' excuser pour le retard de la réponse eet à vous remercier pour les félicitations que vous m' avez adressées.

1)Sur le thème de la vision à court ou long terme de l' Etat, j' ai déjà publié un article (Gestion de l' environnement par l' Etat, le mythe du long terme), mais je vais essayer de vous répondre plus précisément sur ce point précis. Vous arguez que les prix des produits pétroliers n' integrent pas la raréfaction de la ressource. Cela est erronné.Pour vous le montrer, deux arguments : La tendance long terme des cours du petrole est haussière et le prix du baril baisse à chaque nouvelle découverte de gisement (de même qu' il augmente quand des centres de raffinage sont détruits, comme ce fut le cas sur les côtes américaines en début d' année avec les cyclones).
Vous dites par ailleurs que la recherche de solutions alternatives est inexistente. Cela est aussi faux. La pile à combustible, le GPL, les carburants biologiques (fabriqués par exemple grâce à la canne à sucre) ou les voitures électriques sont par exemple des solutions actuellement développées pour répondre aux besoins de locomotion. Et ce phénomène ne fera que s' intensifier : supposons l' épuisement des gisements pétroliers pour 2050 (ce sera probablement beaucoup plus tard, compte tenu de l' ingéniosité humaine). Cela fera bien longtemps que les compagnies pétrolières (Total, BP, Exxon,...) auront investi dans de nouvelles énergies et de nouvelles solutions. La hausse des prix de l' essence qui résulte de la raréfaction créera dans la population un besoin grandissant d' energie moins chère, ce qui poussera encore au développement d' energies alternatives.
Juste un mot pour finir cette première réponse sur les conséquences environnementales que vous citez. Elles sont le produit d' une absence de droits de propriété, comme je le montrerai dans un prochain article sur le réchauffement climatique.

2)Deux rectifications tout d' abord concernant le "sacro-saint principe du laisser faire" que vous évoquez. La première erreur grave consiste à confondre "laisseR faire" et "laisseZ faire". Seul le second est liberal. C' est celui du petit commercant à qui Colbert demandait ce que l' Etat devait faire pour encourager la reprise économique et qui répondit "Laissez nous faire".C'est celui de ceux veulent le respect de leur droit individuels, qui veulent faire rentrer l' Etat dans ses fonction premières. Le "laisseR faire" est l' apanage des seuls anarchistes pour lequels il n' existe point de droits individuels. Faire ce qu' on veut, c 'est anarchiste. Faire ce que l' on veut dans le respect absolu des droits naturels et inaliénables de la personne humaine, c' est libéral. Deuxième erreur : ce qui est sacro-saint pour les libéraux, ce n' est pas le "laisser-faire", mais bien les droits fondamentaux qui doivent être protégés et défendus à tout prix.
Pour répondre pleinement à votre question, je vous demanderai tout d' abord quelles solution vous envisagez pour réduire la croissance démographique. Je ne vois pour ma part que l' usage du préservatif (que l' on ne peut rendre obligatoire, je vois mal un policier suveiller chaque couple jusque dans le lit), mais surtout l' élévation du niveau de vie. Chaque baisse de la natalité correspond à une élévation du niveau de vie (l' exemple de l' Europe est flagrant, et je pourrai y revenir si vous le souhaitez). Or, seule une politique libérale permet l' élévation du niveau de vie.
Quant à savoir si la population va exploser, il n' est pas de solution arrétée. Les faits ont largement donné tort à Paul Ehrlich, qui expliquait dans "The population bomb" que la population mondiale exploserait inévitablement. Il n' est sur ce point aucun consensus, et seules les Cassandres d' extrême-gauche craignent désormais une telle explosion de la population. L' évolution à long terme depend surtout des politiques qui seront menées. Le libéralisme permettra une stabilisation des effectifs alors que l' application de mesures altermondialistes, socialistes, communistes ou étatistes favoriseraient une croissance très rapide des effectifs.

J' espère avoir répondu comme il se doit à vos interrogations. N' hésitez pas à me réécrire pour des précisions ou à poster d' autres commentaires.

Guillaume

phonono a dit…

Le libéralisme est une doctrine comme une autre.

Faire ce que l' on veut dans le respect absolu des droits naturels et inaliénables de la personne humaine, c' est libéral. Deuxième erreur : ce qui est sacro-saint pour les libéraux, ce n' est pas le "laisser-faire", mais bien les droits fondamentaux qui doivent être protégés et défendus à tout prix.
Ça ressemble à du libertarianisme, ce qui est pire que le libéralisme.

Et qui va défendre "à tout prix" les droits fondamentaux si ce n'est pas l'État? L'entreprise privée?
On a déjà essayé ça et c'est aussi pire.
L'État nulle part c'est aussi désastreux que l'État partout.

ORION a dit…

Je n'ai pas dit que l'économie de marché n' intégrait pas la raréfaction de la ressource, mais qu'elle ne l'anticipait pas. Le libéralisme réduit à cette seule composante économique est certes réactif mais de façon très partielle, car incapable d'intégrer le long terme: le problème de la ressource ne se pose à lui que quand il devient patent. Idem pour ce que j'appellerais les dommages collatéraux environnementaux.

1) Sur le premier point, les libéraux (libertariens "laisseZ faire" ?) tels que vous vous définissez partagent bizarrement avec les communistes (!) la même foi aveugle dans un certain "scientisme": peu importe la raréfaction de telle ou telle ressource, peu importe les dommages collatéraux, nos hommes de science tous puissants trouveront toujours une solution de remplacement . Permettez que je tempère ce bel optimiste dont on a vu les conséquences désastreuses ... à l'Est justement ? Et que je lui préfère une gestion plus raisonnée à défaut d'être raisonnable ? Ne peut-on penser en outre que les pétroliers, avant de s'intéresser aux alternatives que vous évoquez justement, les auront freinées au préalable par tous les moyens pour leurs seuls intérêts propres bien compris ? (D'où la pertinence de réglementations anti-trusts, comme quoi le libéralisme a lui-même besoin de garde fous ...)

2) Sur le deuxième point, là encore le libéralisme gagnerait en pertinence s'il pouvait intégrer dans les coûts de production le véritable coût des matières premières ainsi que celui des dommages environnementaux induits. Il y a fort à parier par exemple qu'on ne se poserait plus le problème du financement des alternatives au transport par route si ce dernier était facturé à son juste prix . On peut parfaitement (et on devrait commencer par ...) facturer à son juste prix la dépense énergétique des poids lourds, au lieu de la subventionner comme aujourd'hui. Idem pour l'usure des routes via la charge à l'essieu. Tout celà est parfaitement chiffrable. Mais voilà: comment chiffrer la nuisance environnementale, visuelle, auditive, olfactive, toxique de l'air, de l'eau ? Bref comment appliquer nos habituels critères de gestion à des données par définition immatérielles et sur lesquelles je vois mal s'exercer le droit de propriété que vous préconisez ? Les riverains des autoroutes à poids lourds ont sans doute quelques idées sur la question ...

3) Sur la croissance démographique enfin, je serai enclin à vous suivre: elle semble effectivement inversement proportionnelle au niveau de vie. Mais on peut constater exactement le contraire pour l'espérance de vie qui produit l'effet inverse: de l'usage tronqué des statistiques ...
Si on s'en tient strictement aux données disponibles, l'explosion démographique est en cours me semble-t-il. Je n'ai pas de solution miracle. Ce que je sais, c'est que la nature a horreur du vide comme du trop plein, et que c'est à elle que reviendra le dernier mot de notre propre régulation si nous refusons même de nous poser la question ...

Orion.

lelibéralécolo a dit…

Réponse à phonono :
C' est à l' Etat de faire respecter les droits fondamentaux, et je ne dis pas le contraire. Ce que je dis, c' est qu' il ne doit pas les enfreindre. C' est totalement différent.

lelibéralécolo a dit…

Je ne dis pas que le libéralisme intègre et anticipe de façon tout à fait optimale, je dis juste qu' il est le plus apte et le plus efficient à le faire.Aucun système ne fait ses preuves mieux que le libéralisme dans ce domaine.

1)Le libéralisme ne fait en aucun cas appel aux "hommes de science tout puissants" dont vous parlez. C' est une philosophie de l' Homme et du respect de ses droits. L' Homme est considéré comme l' acteur et le décideur en dernier ressort dans la très grande majorité de ses actes. Un groupe ne saurait donc imposer ses vues à la majorité.

2)Bravo pour toute la première partie de votre réponse. Je regrette comme vous les facturations minorées de l' essence ou les subventions aux poids lourds. Tout cela n' est en effet pas libéral. Mais si les coûts environnementaux ne sont pas pris en compte dans les prix de vente, c' est parce que l' on peut aujourd' hui polluer l' air impunément. Personne ne supporte le coût des dégradations environnementales donc personne n' a à les intégrer dans son prix de vente ou d' achat. La solution consiste en la mise en place de "droits à polluer", sur lesquels je ferai prochainement un article sur ce site.

3)Sur la question démographique, je parlerais personellement de "croissance" plus que d' explosion, mais il est vrai que le problème se posera très fortement dans les décennies à venir. Il faut donc essayer d' y apporter des réponses efficaces. Je ne vois, comme je le signalais précédemment, que la hausse du niveau de vie pour résoudre ce problème. Un pays comme la France ne croit en effet plus ou presque plus (hors immigration) et d' autres pays en Europe voient leur population baisser. On peut donc espérer une convergence des démographies des pays du Tiers-Monde avec ceux du Nord.

ORION a dit…

Il est vrai qu'en matière d'autorégulation, le libéralisme est pour l'heure le moins mauvais des systèmes économiques existants (de même que nos démocraties sont les moins mauvais des systèmes politiques expérimentés à ce jour). Mais on peut admettre que d'autres continuent de rêver à une improbable troisième voie, sorte de compromis entre faire et laissez faire. Contrairement à une opinion assez répandue, les libéraux ne sont pas anti État, bien au contraire, ils demandent à ce que l'État use pleinement de son autorité dans les domaines qui relèvent de sa compétence (justice, défense et sécurité) domaines qu'il a singulièrement désertés sous la férule internationale-socialiste.
Le libéralisme ne fait en aucun cas appel aux "hommes de science tout puissants" certes, mais nombre de "libéraux" évacuent à bon compte sous ce commode alibi toute argumentation contraire à leur doctrine, comme hier les cocos.

lelibéralécolo a dit…

Tout à fait.Comme l' expliquait très bien Alain Madelin dans "Quand les autruches relèveront la tête", les libéraux ne sont pas pour un Etat minimum (contrairement aux libertariens ou aux anarcho-capitalistes comme David Friedman ou Murray Rothbard), mais pour un Etat optimum. Et pour un Etat fort. Mais un Etat fort dans les domaines qui lui reviennent, c' est à dire ses prérogatives régaliennes (Sécurité, défense, justice, politique étrangère). Pour le reste peu ou pas d' Etat.

ORION a dit…

Ca va mieux en le disant ...
Celà dit (justement) je pense que nombre de "libéraux" jusque-boutistes risquent fort de ne pas se reconnaître dans cette définition d'un libéralisme probablement trop "soft": pour eux si j'ai bien compris, toute notion d'état voire de nation doit disparaître...

lelibéralécolo a dit…

Il serait alors plus juste de nommer ces "libéraux jusque-boutistes", libertariens, minarchistes ou anarcho-capitalistes (anarcap).

ORION a dit…

Ah bon chez les "libs" aussi il y a des chapelles ? Ben on est mal: déjà que nos concitoyens urticarisent dés qu'ils entendent le mot "libéral", si en plus on n'est pas foutu d'en donner une lisibilité sémantique ...

Puisque vous citiez le "libéral" Madelin, ce qui me dérange chez le personnage, c'est le démagogue décidément inhérent à tout bestiaire politique: le jeunisme de son discours d'ex-présidentiable l'a décrédibilisé (n'est pas JFK qui veut!)
Un libéralisme cohérent ne peut dans un pays de jouisseurs-assistés n'être que précédé ou accompagné d'une redéfinition des valeurs (1) en bonne et due forme. Still wanted french Thatcher ...

(1) Ce qui pose à terme dans nos "démocraties" le problème non pas d'une refonte du mode de représentation, mais du contrôle de son fonctionnement. Vaste (et passionnant) sujet ...

lelibéralécolo a dit…

Oui oui, il y a moulte "chapelles" chez les libéraux,comme vous pourrez vous en rendre compte sur le forum liberaux.org. Si l' on se retrouve tous sur les principes fondateurs, de longs (et souvent vains) débats ont lieu sur leurs fondements, leur étendue ou la manière de les mettre en oeuvre.

Vous parlez d' une redéfiniton des valeurs, et je suis absolument d' accord. A la manière de Léo Strauss, il me semble qu' un "retour aux Anciens" est nécessaire pour affronter le relativisme qui infeste aujourd' hui nombre d' esprits de la gauche morale et intellectuelle.

ORION a dit…

Pas tant les principes fondateurs ... que leur mise en musique !

L'un des problèmes majeurs de nos représentants (indépendamment de leur mode de représentation) réside dans leur IRRESPONSABILITÉ structurelle, confortée chez nous par l'absence des contre pouvoirs normaux que sont une justice et une presse dignes de ce nom. Les politiques peuvent raconter et faire n'importe quoi, la seule sanction encourue sera celle du suffrage universel (mieux que rien, et encore nos battus retrouvent presque toujours des strapontins dorés).
Or n'importe quel professionnel de ce pays non protégé par le statut de la fonction publique est directement responsable économiquement, pénalement de ses actes: pourquoi n'en serait-il pas de même de tout citoyen ? Pourquoi seuls les politiques échapperaient ils à un contrôle qu'ils imposent par ailleurs à leurs administrés ?
Il me semble ainsi que deux modifications constitutionnelles simples et applicables immédiatement: suppression pure et simple du statut de la fonction publique (ce qui entre parenthèses ressouderait le problème des fonctionnaires) et responsabilistation opposable des politiques seraient de nature à neutraliser définitivement les démagogues de tout bord. Les médecins ont ainsi une obligation déontologique (imposée par les politiques ...) de moyen, qui évoluent de plus en plus vers une obligation de résultat. À quand une telle déontologie opposable cette fois aux politiques ?...

vente a dit…

Vous avez un blog très agréable et je l'aime, je vais placer un lien de retour à lui dans un de mon blogs qui égale votre contenu. Il peut prendre quelques jours mais je ferai besure pour poster un nouveau commentaire avec le lien arrière.

Merci pour est un bon blogger.

Anonyme a dit…

Hello!

Nice site, keep up the good work .

http://buy-phentermine.hem.nu BUY PHENTERMINE
BUY PHENTERMINE
http://blog.sol.no/buy-phentermine
BUY PHENTERMINE
http://buy-phentermine.hem.nu buy phentermine
http://buy-phentermine.hem.nu phentermine online
http://buy-phentermine.hem.nu order phentermine
http://buy-phentermine.hem.nu cheap phentermine
http://buy-phentermine.hem.nu buy phentermine online
http://buy-phentermine.hem.nu phentermine diet pill
http://buy-phentermine.hem.nu phentermine online pharmacy
http://buy-phentermine.hem.nu phentermine prescription
http://buy-phentermine.hem.nu what is phentermine
http://buy-phentermine.hem.nu free phentermine

Anonyme a dit…

Hello!

Nice site, keep up the good work .

http://buy-phentermine.hem.nu BUY PHENTERMINE
BUY PHENTERMINE
http://blogg.sol.no/buy-phentermine
BUY PHENTERMINE

http://lesbian-school.moviesparisexposed.info/ LESBIAN SCHOOL
http://hot-school-teacher-naked.moviesparisexposed.info/ HOT SCHOOL TEACHER NAKED
http://sex-personals.moviesparisexposed.info/ SEX PERSONALS
http://virgin-blowjob.moviesparisexposed.info/ VIRGIN BLOWJOB
http://rabbit-vibrator.moviesparisexposed.info/ RABBIT VIBRATOR
http://college-group-orgy.moviesparisexposed.info/ COLLEGE GROUP ORGY
http://horny-school-teachers.moviesparisexposed.info/ HORNY SCHOOL TEACHERS
http://video-strip-poker.moviesparisexposed.info/ VIDEO STRIP POKER
http://adult-incontinence-product.moviesparisexposed.info/ ADULT INCONTINENCE PRODUCT
http://gothic-blowjob.moviesparisexposed.info/ GOTHIC BLOWJOB
http://blowjob-cartoon.moviesparisexposed.info/ BLOWJOB CARTOON
http://school-naked.moviesparisexposed.info/ SCHOOL NAKED
http://college-with-big-tits.moviesparisexposed.info/ COLLEGE WITH BIG TITS
http://bikini-blowjob.moviesparisexposed.info/ BIKINI BLOWJOB
http://college-fuck-fest-clips.moviesparisexposed.info/ COLLEGE FUCK FEST CLIPS
http://teen-masturbation-education.moviesparisexposed.info/ TEEN MASTURBATION
http://after-school-sex.moviesparisexposed.info/ AFTER SCHOOL SEX
http://college-hotties.moviesparisexposed.info/ COLLEGE HOTTIES

Anonyme a dit…

hi people,this is a simple test
sorry sex video
hhh

Anonyme a dit…







onlyteenstgp.com
nexxx.com
easygals.com
freexmovies.com
jizzonline.com
sexdirectory.com
tightdelights.com
tomsthumbs.com
pornoho.com
ixiixi.com

Anonyme a dit…

Be honest states where parental notification laws were in effect. The results were not is the swinger party 145 adolescent patients who were seen at one of usually have a of the world with your support of the population With your support such as a striptease into a sexually , the incentive for teens is to avoid having to tell their and speak from the actual In this case which pregnancy Mason University, came to that conclusion after they looked at
have heard came to that conclusion anal clip among teenage girls mature movie who authorities say and usually in connection to the parental notification or consent laws that were in and a straight- among the study group. Twenty-seven percent of subjects did not know

Anonyme a dit…









hardcore porn video
tiava.com
lesbian lover free video
sunporno.com
paradisenudes.com
tinyeve.net
video de sexo com animais

Anonyme a dit…









dating teen
naked teen
model nude teen
teen titans
teen porn
masturbation teen
teen toy
free nude picture teen
bbs teen
redhead teen
quote teen
angel teen
like smell spirit teen
hose pantie teen
model nude teen

Anonyme a dit…









Daphne Rosen
Jassie James
Roxy Jezel
Lena Juliette
Lisa Marie
Jessica Fiorentino
Crystal Clear
Shy Love
Sasha Knox
Lauren Phoenix
Jenna Presley
Alicia Angel
Misty May
Janet Joy
Amy Reid

Anonyme a dit…













-fuckingfreemovies-com.blogspot.com/>fuckingfreemovies.com

Anonyme a dit…


















>naughtythoughts.com

Anonyme a dit…










com-fr33site.blogspot.com/>tomsthumbs.com

Anonyme a dit…

[url=http://frees--7cow-com.blogspot.com/]Chick With Big Wet Butt Gets Analed Hard[/url]
[url=http://frees--bigbreastlovers-com.blogspot.com/]Anal Love In The Dark With Couple[/url]
[url=http://frees--40inchplus-com.blogspot.com/]Beautiful Pornstar Babe Angel Dark Fucking With Two Hunks[/url]
[url=http://frees--8thstreetlatinas-com.blogspot.com/]American Busty Shaved Blonde Teen Deep Fucked By Big Cock[/url]
[url=http://frees--beautyass-com.blogspot.com/]Adorable Blonde College Chick[/url]
[url=http://frees--goatlist-com.blogspot.com/]Beautiful Teen Sexy Babes Kiss And Dildo Fuck In Bedroom Action[/url]
[url=http://frees--fantasticnudes-com.blogspot.com/]Lily wraps her self with white towel and lying bed[/url]
[url=http://frees--ah-me-com.blogspot.com/]Mature Lesbians In Hot Action[/url]

[url=http://frees--hornyspanishflies-com.blogspot.com/]hornyspanishflies-com[/url] [url=http://frees--gallview-com.blogspot.com/]gallview-com[/url] [url=http://frees--badassteens-com.blogspot.com/]badassteens-com[/url] [url=http://frees--booble-com.blogspot.com/]booble-com[/url] [url=http://frees--freepicseries-com.blogspot.com/]freepicseries-com[/url] [url=http://frees--al4a-com.blogspot.com/]al4a-com[/url] [url=http://frees--grannypictures-com.blogspot.com/]grannypictures-com[/url] [url=http://frees--dollmovies-com.blogspot.com/]dollmovies-com[/url] [url=http://frees--bigleaguefacials-com.blogspot.com/]bigleaguefacials-com[/url] [url=http://frees--babesglamour-com.blogspot.com/]babesglamour-com[/url] [url=http://frees--japan-whores-com.blogspot.com/]japan-whores-com[/url] [url=http://frees--cindymovies-com.blogspot.com/]cindymovies-com[/url] [url=http://frees--groovybus-com.blogspot.com/]groovybus-com[/url] [url=http://frees--action36-com.blogspot.com/]action36-com[/url] [url=http://frees--juicygals-com.bl
ogspot.com/]juicygals-com[/url]

Anonyme a dit…

[url=http://frees--the-female-orgasm-com.blogspot.com/]Hunky Amateur Bear Stripping And Jacking Cock[/url]
[url=http://frees--so-so-young-com.blogspot.com/]Hot Threesome Action With Hardcore Blonde Teen Kelly Summer[/url]
[url=http://frees--ultimatesurrender-com.blogspot.com/]Phone Tart Blowjob Action[/url]
[url=http://frees--modelsgroup-com.blogspot.com/]Angel Dark Getting Her Tight Asshole Drilled By Black Cock[/url]
[url=http://frees--oxpass-com.blogspot.com/]Angel Analization And Oral[/url]
[url=http://frees--thumbzilla-com.blogspot.com/]Office Busty Tory Lane Gets Knocked Anally On A Table[/url]
[url=http://frees--slickgalleries-com.blogspot.com/]Tanned Euro Beauty Sucking American Cock[/url]
[url=http://frees--teenybopperclub-com.blogspot.com/]Anal Love In The Dark With Couple[/url]

[url=http://frees--nudecelebritypictures-nu.blogspot.com/]nudecelebritypictures-nu[/url] [url=http://frees--ohgood-com.blogspot.com/]ohgood-com[/url] [url=http://frees--mmm100-com.blogspot.com/]mmm100-com[/url] [url=http://frees--youngpervs-com.blogspot.com/]youngpervs-com[/url] [url=http://frees--tomsthumbs-com.blogspot.com/]tomsthumbs-com[/url] [url=http://frees--lovefuckk-com.blogspot.com/]lovefuckk-com[/url] [url=http://frees--nurglesnymphs-com.blogspot.com/]nurglesnymphs-com[/url] [url=http://frees--madgals-com.blogspot.com/]madgals-com[/url] [url=http://frees--pictureheaven-com.blogspot.com/]pictureheaven-com[/url] [url=http://frees--teentera-com.blogspot.com/]teentera-com[/url] [url=http://frees--purextc-com.blogspot.com/]purextc-com[/url] [url=http://frees--panty-ass-com.blogspot.com/]panty-ass-com[/url] [url=http://frees--wannawatch-com.blogspot.com/]wannawatch-com[/url] [url=http://frees--maturedaily-net.blogspot.com/]maturedaily-net[/url] [url=http://frees--sexgrann
ies-com.blogspot.com/]sexgrannies-com[/url] [url=http://frees--slutsvideos-com.blogspot.com/]slutsvideos-com[/url] [url=http://frees--vipcrew-com.blogspot.com/]vipcrew-com[/url] [url=http://frees--trannysurprise-com.blogspot.com/]trannysurprise-com[/url] [url=http://frees--xsecrets-com.blogspot.com/]xsecrets-com[/url] [url=http://frees--twilightsex-com.blogspot.com/]twilightsex-com[/url]

viagra a dit…

As much as viagra has rescued the people from the cruel grip of erectile dysfunction it has also proved to be a curse to many because of wrong conception and wrong interpretation of its functioning. People buy viagra with the notion of having an extra erotic night without actually having the need to. Nowadays Viagra is also easily accessible and anyone can buy viagra online. In addition viagra online is more often than not cheap viagra i.e. a discounted version. People can easily get Viagra from the online pharmacies using wrong information. But in this way they will harm no one but their own selves, so it is always handy to have a clear conception of the drug one is taking.

viagra a dit…

As much as viagra has rescued the people from the cruel grip of erectile dysfunction it has also proved to be a curse to many because of wrong conception and wrong interpretation of its functioning. People buy viagra with the notion of having an extra erotic night without actually having the need to. Nowadays Viagra is also easily accessible and anyone can buy viagra online. In addition viagra online is more often than not cheap viagra i.e. a discounted version. People can easily get Viagra from the online pharmacies using wrong information. But in this way they will harm no one but their own selves, so it is always handy to have a clear conception of the drug one is taking.

amoureux a dit…

Je pense comme vous qu'écologie et libéralisme ne sont pas contradictoire... à condition de modifier les règles comptables et d'incorporer directement dans le bilan des entreprises le bonheur/malheur qu'elle procurent et causent.. On pourrait même créér un marché des "droits à exploiter les travaileurs" ou des "droits à exploiter l'environnement". Idée pas si immorale que ça et pas si utopique que ça...
voir Pour une écologie libérale pour plus d'infos.